Point chantier : fin de réhabilitation pour orbitron, des arbres pour le campus.

20/12/2021 | 12 minutes
template_outside 1-37

C’est l’heure du dernier point chantier de cette année 2021 ! L’année fût marquée par de nombreux chantiers d’exception dont certains s’achèvent juste à temps pour les fêtes de fin d’année. Allons-donc faire une petite balade au rythme des palissades et de l’odeur de peinture fraiche !

En arrivant à Disneyland Paris, le premier chantier que l’on ne peut pas rater concerne la refonte de l’esplanade François Truffaut. Lorsque l’on s’était quittés début novembre, la première phase de la halle de contrôle des sacs était en voie d’achèvement. Elle est désormais ouverte aux visiteurs lors des heures d’affluence. De très nombreux détails parsèment cet ouvrage à l’aspect classique et résolument “Disney”. Des mickey cachés dans les ouvrages effet fer-forgé aux blasons présentant les personnages, cette halle offre d’ores-et déjà un confort de travail remarquable aux employés assurant le contrôle des visiteurs. On notera également le soin apporté à la dissimulation des installations techniques comme les chauffages.

Cette première partie constitue la première des trois à quatre phase de la réalisation. L’emprise des palissades a part ailleurs déjà été déplacée, encadrant l’une des tentes temporaires installées l’année dernière. Cette dernière est déséquipée et sera démontée dans les jours à venir pour permettre la construction de la suite de la halle.

Le goudron rouge temporaire installé l’année dernière ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir.

Juste en face, les palissades qui encerclaient la berme paysagère ont également été enlevées révélant une grille neuve ainsi qu’un petit point d’abri pour les veilleurs de nuit. Ce dernier est thématisé dans l’esprit et les couleurs des points de contrôle des sacs.

Pour rappel, le projet de refonte de l’esplanade, incluant un nouveau bâtiment de contrôle d’accès du personnel en lieu et place de la consigne des Walt Disney Studios devrait se poursuivre durant l’ensemble de l’année 2022.

En direction du Parc Disneyland, les visiteurs ne le remarqueront peut être pas de jour mais ils deviennent très visibles de nuit : la rénovation du Disneyland Hotel se poursuit avec la déconstruction méthodique de l’ensemble des intérieurs. Des films opaques sont peu à peu installés sur les fenêtres mais certaines laissent encore entrevoir le chantier. Tout est vidé, et on ne voit désormais plus que les installations électriques, de plomberie et de CVC (Chauffage, Ventilation et Conditionnement d’air )

Une traversée de Main Street sous la neige en savon plus tard, nous voici au pied du Château de la Belle au Bois Dormant ou la réhabilitation est achevée. Certains éléments, tels que la glycine ou des petits ornements sont encore manquants mais devraient-être réinstallés dans les semaines et mois à venir.

Disneyland Paris a part ailleurs dévoilé une vidéo dans laquelle Tracy Eck, Directrice Artistique pour le Parc Disneyland à Show Quality Standards, une des entités de WDI Paris, retrace cette réhabilitation que nous avons pris plaisir à suivre tout au long de cette année 2021.

Cette fin de réhabilitation signifie également le retour du show Disney Illuminations, et nous avons pu découvrir l’une des répétitions hier, dimanche 19 décembre, depuis l’extérieur des parcs.

Le spectacle débutera officiellement demain, le mardi 21 décembre, mais il devrait également être joué en preview dès ce soir à 22H.

Tournons-nous à présent vers Discoveryland qui est enfin libre de toute palissade ! Quel plaisir de retrouver les perspectives iconiques de ce land, d’autant plus quand c’est pour re-découvrir l’attraction Orbitron totalement remise à neuf !

Comme nous vous l’annoncions précédemment, cette remise à neuf aura été l’occasion d’installer une file Disney Premier Access ainsi qu’une vraie guérite pour les greeters à l’entrée de l’attraction. On soulignera également le soin apporté par Imagineering lors de cette transformation, ajoutant de nombreux détails tout au long de la file.

Mais c’est la nuit que la magie prends vie. En effet, une attention toute particulière a été apportée à la mise en lumière de l’attraction. Les nuances dorées, bronze et les couleurs chaudes des différentes planètes sont ainsi parfaitement mises en lumière, renforçant l’importance de cette attraction centrale dans Discoveryland.

Orbitron dans sa nouvelle robe de lumière rends d’autant plus déplorable l’aspect de SpaceMountain dont les éclairages sont presque tous hors-service. L’attraction à plus que jamais besoin d’une réhabilitation de grande ampleur, et, espérons le, de retrouver une storyline cohérente. Il est permis de le rêver, surtout lorsque l’on voit le soin apporté à Orbitron !

Coté Nautilus, la réhabilitation est achevée sur l’extérieur de l’attraction. La toiture de la rotonde à été reprise et les bassins rénovés. Le Nautilus à également bénéficié d’une nouvelle peinture suite aux travaux de reprise de la rouille. La réhabilitation se concentre désormais dans le bâtiment show situé à l’abri des regards.

Quel plaisir de retrouver les perspectives nocturnes de Discoveryland !

Pour en terminer avec le Parc Disneyland, évoquons la réhabilitation d’It’s a Small World pour laquelle nous n’avons pas eu l’occasion de prendre de clichés. Rien de visible à l’extérieur pour le moment si ce n’est la vidange de l’ensemble de l’attraction et la pose des traditionnelles palissades.

Passons donc aux Walt Disney Studios, dont la métamorphose se poursuit derrière les palissades d’Avengers Campus.

Vert, c’est vert ! Des arbres ! Quel bonheur ! En effet, les équipes de paysagistes plantent peu à peu de nombreuses essences de plantes, d’arbres et de végétaux divers. Les perspectives du land se dessinent peu à peu et il est désormais plus aisé de se projeter dans le campus. À la jonction avec la Tour de la Terreur, une grille à été installée pour séparer les espaces. Les pavés sont toujours couverts par des dalles en caoutchouc.

A gauche, les premiers éléments de façade sont installés sur le nouveau kiosque. Juste derrière, le point de rencontres qui accueillera les différents Avengers est en voie d’achèvement avec la pose de la structure et de la thématisation.
Depuis la sortie du Hollywood Tower Hotel, on constate l’arrivée en abondance de la végétation. Un portail permettra de d’entrer dans le land à ce niveau.

Sur le bâtiment de Web Slingers, nom de code Slingshot, les travaux de thématisation se poursuivent. Une grue mobile à montage rapide installe peu à peu les diverses structures métalliques sur le bâtiment. La tourelle qui arborera le logo de WEBEnterprises a été installée et la forme hexagonale du logo est visible. Les échafaudages tombent peu à peu révélant le parement imitation brique d’un réalisme assez incroyable. La pose du bardage couleur coquelicot sur le bloc “contemporain” de l’entrée est en cours.

Les habillages en tôle, sensés représenter la structure métallique du bâtiment à l’inspiration industrielle du début des années 1900, sont peu à peu ajoutées et patinées.

Vu depuis l’extérieur du parc, on constate également que les structures sur le toit pour le show Spider-Man sont en grande partie posées. La plateforme depuis laquelle s’élancera Spidey pour sa descente en rappel s’est dotée de garde corps. Le pignon arborant la fresque Stark Industries est désormais libre de tout échafaudage. Cette fois-ci, l’échafaudage a été démonté sagement au lieu de s’envoler lors d’une tempête.

Pour le moment, les structures de la sortie de la boutique ainsi que des vitrines n’ont pas été installées. En revanche, des tuyaux décoratifs ont été installés sur le toit.

Une incertitude règne cependant sur la présence du Stuntronic dans notre campus. Le cube destiné à son atterrissage est en place, mais pas la potence permettant son envol. Certaines de nos sources nous rapportaient il y a quelques semaines qu’aucun Stuntronic n’avait été commandé par Disneyland Paris, mais que l’installation technique serait tout de même effectuée. Un Stuntronic pourrait même faire le déplacement depuis le land Californien pour l’ouverture du land, avant de repartir quelques jours plus tard.. Esperons, si cela se confirme, que Disneyland Paris se ravise et commande un exemplaire du robot volant !

Du coté des restaurants, le travail de thématisation se poursuit à l’extérieur. La structure métallique qui abritera des tubes décoratifs sur la façade de Pym a été installée. De plus, un enduit finition béton à été effectué sur l’ensemble de la façade. Du coté de l’ancien BlockbusterCafé, certains panneaux du bardage ont été remplacés et les vitrages sont en cours d’installation sur les baies de l’entrée.

Sur Jukebox, nom de code pour l’attraction Iron Man, les essais sont en cours et les trains peuvent être entendus depuis l’extérieur du parc. La façade circulaire est en cours de test (en semaine, malheureusement pas lors de notre visite) et révèle, à travers son moucharabieh en aluminium, des tubes led qui constituent une sorte d’écran géant à (relativement) faible résolution. Divers médias pourront y être diffusés, incluant des animations colorées. De jolis arbres de grande taille ont été plantés sur la berme qui entoure la façade.

La façade circulaire, sous sa peau métallique, renferme des installations lumineuses qui rythmeront la vie du land.

Voici une vidéo de nos confrères de DLPReport qui montre les tests de la façade un peu plus tôt cette semaine :

Du coté de Mission Control, nom de code pour le bâtiment de rencontres avec les personnages, la façade en verre sérigraphié n’a pour le moment pas été installée. La plateforme du Quinjet est toujours en travaux, avec la reprise et la finition de son aspect en béton brut. Les tâches que nous relevions lors de notre dernier point ont disparues !

Enfin, l’ancien Café des Cascadeurs, authentique Dinner américain importé des États Unis et donc plus vieux restaurant de Disneyland Paris, est recouvert d’un échafaudage-parapluie. L’ensemble, visiblement fermé hermétiquement, est donc en cours de travaux après être resté intouché et protégé des travaux du land pendant plus de deux ans. Le thème retenu pour ce restaurant reste pour le moment incertain. On vous invite à découvrir ce chouette article (en anglais) qui retrace l’histoire de ce Dinner depuis 1955 à Westfield dans le New Jersey.

Terminons ce point chantier avec une mise à jour concernant l’expansion des Walt Disney Studios. L’important chantier de pose des parois moulées; ces murs qui descendent profondément dans le sol, se concentre sur la périphérie du bassin technique situé a l’Ouest de la plateforme dédiée au land Frozen. Les grues et divers engins sont nombreux dans cette zone. Plus proche, l’ancien parking qui sera remplacé par le lac central est toujours bien rempli de matériaux pour approvisionner le chantier d’Avengers Campus. Il semble cependant que certains échantillons (notamment ceux de la façade de Jukebox) aient été démontés pour commencer à faire place nette.

Les silos blancs et rouges servent à stocker et revaloriser la bentonite, boue utilisée dans le cadre de la construction des paroi moulées.

Peu visible sur nos images, la plateforme dédiée au land Frozen a d’ailleurs récemment été retravaillée, notamment au niveau du bloc restaurant. Signe d’un début d’activité prochain sur ce land ? Rendez-vous début 2022 pour en avoir le coeur net !

Nous espérons que ce point chantier qui clôture cette année dense en travaux à l’approche du 30e anniversaire vous a plu, et, une chose est sûre, la matière ne va pas manquer les prochaines années pour continuer ce format !

À proposActualitesNous contacterMentions légales
© 2017 - 2022 - Outsidears - Tous droits réservés