Plan de départ volontaires : un accord d’entreprise signé

P

L’accord sur la Rupture Conventionnelle Collective, visant à proposer aux salariés de Disneyland Paris concernés par la réorganisation de l’entreprise de quitter les effectifs, a été signé par certaines organisations syndicales.

Il est proposé aux salariés volontaires de candidater du 7 au 27 février. En tout, l’accord prévoit un maximum de 1052 départs et 452 suppressions de postes.

Tous les salariés ne sont pas éligibles à cette rupture conventionnelle collective, certaines classes de salariés ayant été identifiées par les partenaires sociaux et la direction. Voici à partir d’un document diffusé par le syndicat UNSA Disneyland Paris comment pourraient se répartir les départs par secteur de l’entreprise :

Une partie des salariés concernés pourront profiter d’un repositionnement en interne sur d’autres métiers, notamment les Cast Members du Stunt Show, du Wild West Show, marionnettistes du Lucky Nuggets et artistes de rue du Disney Village, mais également les assistants de départements et secrétaires de direction.

Trois grands groupes de salariés peuvent également prétendre à une mobilité externe (départ de l’entreprise) :

  • Les emplois concernés par la révision de l’offre spectacle.
  • Les emplois administratifs et de support touchés par la transformation digitale.
  • Les emplois opérationnels et techniques

Pour les deux premiers groupes, une ancienneté de 2 ans est requise, quand au troisième, il faut une ancienneté de 17 ans au minimum.

pas de licenciements jusqu’en 2023

Un accompagnement financier et des indemnités de ruptures sont prévues, pouvant aller de 20 000€ pour une ancienneté de 2 à 10 ans jusqu’à 100 000€ pour une ancienneté de plus de 26 ans.

Disneyland Paris s’engage en outre à ne pas procéder à des licenciements économiques sur le périmètre concerné jusqu’en janvier 2023

Si vous êtes salarié de l’entreprise et que vous voulez en savoir d’avantage, nous vous encourageons à suivre les communications internes dans les jours à venir pour avoir toutes les précisions nécessaires.

Ajouter un commentaire